Travailler avec les objets dynamiques

On sait à quel point les objets dynamiques sont intéressants pour aplatir grouper mettre entre crochets un ensemble de calques pour agir dessus ensuite comme un calque unique et aussi faire de la place dans son panneau. Lorsqu’on débute et qu’on teste cette fonction, on peut trouver ça intéressant mais finalement se demander quelle différence il y a avec le fait d’aplatir ses calques…

Testez tout de suite en prenant un fichier Photoshop avec plusieurs calques, sélectionnez-les et faites un clic droit> Convertir en objet dynamique.

2015-01-20 à 21.13.35

Double-cliquez ensuite sur la vignette de votre objet dynamique et vous comprendrez vite que rien n’est perdu. D’où le nom…

2015-01-20 à 21.14.00

Les objets restent dynamiques, c’est à dire que tout ce qu’il contient n’est pas aplati, mais réuni dans un nouveau fichier. Lorsque vous double-cliquez sur la vignette d’un objet dynamique, Photoshop ouvre un nouveau document avec l’extension .psb et portant le nom de votre calque.

2015-01-20 à 21.14.22

C’est un document temporaire dans lequel vous pouvez faire toutes vos modifications. Puis il suffit d’enregistrer et de le refermer pour revenir à votre document initial contenant l’objet dynamique en question. Vous pouvez imaginer les possibilités ?

Faites « Importer et lier » dans le menu « Fichier » et choisissez un fichier .ai à importer dans votre document comme objet dynamique. Gardez-le comme objet dynamique, faites des modifications, intégrez-le dans d’autres objets dynamiques, etc. Lorsque vous avez besoin de modifier le contenu du fichier .ai, double-cliquez sur la vignette du calque du fichier .ai et il s’ouvre dans Illustrator. Modifiez-le, enregistrez et de retour dans Photoshop, il a été modifié. Un peu comme si vous travailliez dans InDesign.

2015-01-20 à 21.36.58

Si à l’inverse, vous faites une modification du fichier .ai dans Illustrator sans passer par Photoshop, de retour dans Photoshop le calque dynamique aura un petit triangle jaune/orange comme les liens manquants d’InDesign. Faites un clic droit sur le calque (pas sur la vignette mais à côté du nom) et choisissez Mettre à jour le contenu modifié.

2015-01-20 à 21.43.27

Notez également que les objets dynamique vous permettent d’appliquer des filtres non destructifs (vous pouvez revenir sur les réglages en double-cliquant sur le nom du filtre dans le panneau Calques), que vous pouvez aussi y appliquer des choses comme les Tons clairs/Tons foncés comme des filtres dynamiques, que vous pouvez leur appliquer des masques et les déformer sans modifier le contenu de base.

calques

Je vous laisse à présent faire vos tests ! Et n’hésitez pas à partager vos trouvailles dans les commentaires !

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *