Prix de l’Emoi Photographique 2015

Le bureau de l’association Emoi Photographique et les organisateurs du festival éponyme, jury de la première édition, ont décerné le prix Emoi Photographique à Nathalie HUBERT, pour son travail intitulé : « ISOLATO » .

« Isolato » est une plongée dans l’univers féminin où grâce à l’utilisation du dyptique, Nathalie Hubert connecte des instants et des émotions, chacun peut y retrouver un morceau de sa propre vie, entre cassure et émerveillement, tendresse et souvenirs d’enfance.

Le jury a choisi ce travail car il a été particulièrement touché par la poésie et la réalisation de ce voyage intérieur, comme un récit de l’existence humaine.

http://www.emoiphotographique.fr/

nathaliehubert nath

Cette série de photographies sur le thème de la mode met en scène l’image d’une femme à l’opposé des clichés habituels. Intitulée « Isolato », la série évoque l’idée d’enfermement et de solitude. Il s’agit à chaque fois de rassembler un corps féminin avec un objet, un paysage ou un animal, tel un évident alter égo.

Chaque corps est voilé, dissimulé, il se devine dans la pénombre, s’efface derrière des tissus. Les visages sont toujours absents. Seuls quelques éléments laissent deviner un corps féminin, mais toujours éteint, anéanti, frustré. Les vêtements et tissus s’apparentent d’avantage à des linceuls.

Dans la continuité de ces corps se trouvent la deuxième image. On y lit des paysages vides, cernés de noir, des animaux prisonniers, des plantes décrépies ou des objets abandonnés. Comme un écho à la première image, la deuxième suggère une décrépitude, une séparation, une résignation.

Il y a une similitude entre les deux images, de par les formes, les textures ou les couleurs. J‘ai choisi de lier les images entre elles, pas de façon à ne faire qu’une photo mais de façon ambigüe, équivoque, pour mettre en avant cette comparaison, cette continuité avec un corps féminin qui devient parfois objet.

Le diptyque, de par son format, de par son évocation religieuse et picturale, me permet d’inventer de petits tableaux qui racontent l’existence humaine, et plus précisément celle de la femme.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *